grains d'envie Index du Forum grains d'envie
forum de l'association grains d'envie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
grains d'envie Index du Forum

Un aéroport dans l'ariége

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    grains d'envie Index du Forum -> Divers -> Hors sujet
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Ven 11 Nov - 08:17 (2011)    Sujet du message: Un aéroport dans l'ariége Répondre en citant  

 
Citation:
Ils se battent pour l'aéroport


Les membres et les partenaires de l'ANATAP (Association pour le Nouvel Aéroport Toulouse Ariège-Pyrénées) étaient réunis mercredi soir à la chambre de commerce pour faire le point sur l'évolution du projet d'aéroport dans la région de Mazères-Saverdun.
Tour à tour, le président de l'association Henri Martre, Roger Sicre (vice-président du Conseil général), Marc Sanchez (maire de Lavelanet) et Claude Terrazzoni (président d'honneur de la CCi de Toulouse) se sont exprimés sur le sujet.
Il a été question notamment de l'évolution du traffic aérien sur l'aéroport de Toulouse-Blagnac qui après avoir connu une baisse est reparti en 2011 avec une hausse de 7%. Une situation qui appuie la nécessité de désengorger le traffic aérien, et aussi le traffic routier aux alentours de l'aéroport. D'où le projet d'un aéroport à but commercial en Ariège, qui aux yeux de l'association développera lors de sa mise en service autour de 2030 l'industrie dans tout le département dans le domaine de l'aéronautique et de ses sous-traitances, mais aussi et surtout l'emploi.
Si le dossier est solide, il n'est pas le seul en compétition.
Il était donc important pour l'association et ses partenaires d'afficher leur souhait de continuer de suivre l'évolution des études, dans un contexte économique global, mais aussi local difficile, où la concurrence accrue oblige les entreprises locales à ne pas être trop loin géographiquement du point central, c'est-à-dire l'aéroport.
Ce dossier à long terme est donc loin d'avoir livré ses conclusions.
Le regroupement et les interdépendances entre Toulouse-Blagnac, la zone Saverdun-Mazères et même la base de Francazal (qui servira pour les industries, les réparations et aussi le stockage) n'est pas encore à l'ordre du jour.



http://www.ladepeche.fr/article/2011/11/11/1213109-ils-se-battent-pour-l-ae…  
 Revenir en haut
 
 Publicité
 
 

 
 
 

 Message Posté le: Ven 11 Nov - 08:17 (2011)    Sujet du message: Publicité  

 
PublicitéSupprimer les publicités ?
 
 
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Ven 11 Nov - 08:22 (2011)    Sujet du message: Un aéroport dans l'ariége Répondre en citant  

 
Citation:
 Aéroport Toulouse-Blagnac : le trafic décolle en octobre 2011

Le trafic de l’aéroport de Toulouse-Blagnac reste orienté à la hausse avec une progression de 7,4 % en octobre 2011.






Avec 614 965 passagers enregistrés au mois d'octobre 2011, le trafic de l’aéroport de Toulouse-Blagnac affiche une hausse de 7,4 %, selon un communiqué.

Cette croissance s’équilibre entre trafic national (+8,2 %) et trafic international (+7,6 %). "Elle tient cependant compte des nombreuses annulations de vols en octobre 2010, en partie compensées par les mouvements de grève de ce mois-ci".

Dans le détail, le trafic national en octobre est de 371 457 passagers. Une augmentation sensible est mesurée sur la ligne sur Paris-Orly (+7,5 %) et sur les liaisons régionales, en hausse globale de +18,3 %.

En province, les plus fortes progressions sont constatées sur Lille (+43,9 %), suite à l’ouverture de la liaison opérée par Vueling et au réajustement tarifaire d’Air France sur la ligne existante. Nantes (+83 %), Lyon (+6,3 %), Marseille (+5,6 %) et Rennes (+3,2 %) sont également en croissance.




Les destinations européennes en progression
Le trafic international reste bien orienté, avec 237 474 passagers sur ce mois d’octobre.

Le trafic régulier confirme sa croissance (+13,6 %), en particulier sur l’Union Européenne (+16,2 %).

Les principales destinations au départ de Toulouse affichent de bons résultats : Francfort (+13,2 %), Amsterdam (+9,1 %), Londres-Gatwick (+5,9 %), Londres-Heathrow (+5,4 %).

A noter également le succès des lignes sur Rome (+65,9 %) et Bruxelles (+29 %).

Le trafic charter est pour sa part en recul, en raison de la baisse conséquente sur l’Afrique du Nord, non compensée par le succès des lignes vers la Turquie.

A noter que sur les 10 premiers mois de l’année 2011, la hausse du trafic s’élève à 9,5 %.





http://www.tourmag.com/Aeroport-Toulouse-Blagnac-le-trafic-decolle-en-octob…  
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Ven 20 Jan - 18:39 (2012)    Sujet du message: Un aéroport dans l'ariége Répondre en citant  

 
Citation:


L'Association contre l'aéroport du sud toulousain (ACAST) a tenu son assemblée générale annuelle au centre multimédia. « Le SCOT de l'Ariège (schéma de cohérence territoriale), en cours d'élaboration, suscite des incertitudes et des interrogations car il existe des différences de points de vue entre les élus du nord et du sud du département concernant le projet aéroportuaire et son corollaire, le gel des terres », a dit le président Claude Daguerre avant d'expliciter ces propos liminaires. Le trésorier Christopher Stratford a ensuite présenté le bilan financier, qui comprend une réserve conséquente en vue de paiements éventuels d'avocats pour défendre les intérêts de l'ACAST. Celle-ci maintient son nombre d'adhérents, « ce qui est important, et elle ne reçoit pas volontairement de subventions publiques », a précisé le grand argentier. Après le vote à l'unanimité des deux rapports, le webmaster Marc Respaud a proposé un diaporama sur l'évolution du trafic de Blagnac, qui montre qu'il reste bien en deçà des prévisions des experts ; sur les faillites de nombreux aéroports régionaux espagnols, dont celui de Huesca, dans les Pyrénées aragonaises ; sur le projet du deuxième aéroport nantais de Notre-Dame-des-Landes, ressorti des cartons après trente ans, et enfin sur le contexte local, avec ce problématique SCOT ariégeois, point qui a permis d'ouvrir le débat, auquel ont participé trois élus. Pour Michel Teychenné, conseiller municipal d'opposition à Pamiers ; Louis Marette, conseiller général du canton de Saverdun, et Christian Portet, maire de Calmont, « les réserves foncières ne doivent surtout pas être actées dans le SCOT. Il va falloir être très vigilant lors de son élaboration », ont-ils dit d'un commun accord. « Les projets pharaoniques, ça donne la fin des pharaons et rien d'autre », a conclu, non sans humour, le vice-président Jacques Arthuys, maître de cérémonie de cette AG studieuse.

Le pot de l'amitié a ensuite réuni l'ensemble des participants autour de la galette des Rois.



Citation:
L'aéroport, une « Epée de Damoclès »


débat

Michel Teychenné répond à Henri Martres, président de l'ANATAP. « Monsieur Henri Martres, vous

[…] souhaitez, avec l'ANATAP, que soit « gelés » en Basse-Ariège, dans le triangle Pamiers-Saverdun-Mazères, 2 000 hectares de terres agricoles pour le projet « mirifique » de déménager l'actuel aéroport de Blagnac à l'horizon de 30 ans. Et cela au nom de l'emploi, argument massue face auquel, dans cette période de crise et de chômage, rien ne doit résister.[…] Monsieur Martres, les temps ont changé depuis les Trente Glorieuses. Le réchauffement climatique est une réalité, les émissions de CO2 issus du transport aérien y contribuent grandement, et le temps du « tout avion » est passé. En bon lobbyiste, vous répétez en boucle avec vos amis que l'aéroport de Blagnac va être saturé et qu'il est urgent de penser à le déménager. Vous vous appuyez sur une étude prévisionnelle du trafic faite par la société des Aéroports de Paris (ADP).[…] Blagnac, en 2011, c'est presque 7 millions de passagers, dont 3,1 millions sur la ligne Paris-Toulouse, ligne scandaleusement rentable pour la grande compagnie aérienne qui l'exploite en l'absence de concurrence du TGV. (….) L'étude d'ADP annonçait pour 2 014 environ 12 millions de passagers, et la saturation théorique de l'aéroport de Blagnac en 2 025 avec 15 millions de passagers. ADP s'est trompée Force est de constater qu'ADP s'est copieusement trompée[…] La ville de Toulouse et la communauté d'agglomération souhaitent conserver l'aéroport à Blagnac. La CCI de Haute-Garonne a fait des investissements énormes sur le site de Blagnac, qui garantissent son activité et son développement pour les décennies à venir. Enfin, Blagnac est très bien placé pour desservir l'Ariège. S'il y a une urgence et une priorité en matière de transport en Midi-Pyrénées, c'est de rattraper le retard pris depuis 10 ans sous les gouvernements de droite, vos amis politiques, en matière de lignes à grande vitesse et de TGV. La ligne Paris-Toulouse sera retardée jusqu'à au moins en 2021, à quand Toulouse-Barcelone, ligne pourtant vitale pour notre développement ? Et il faut finir l'E9....Votre projet de déménagement n'a aucun soutien hors de votre association.[…] Croyez-vous que cette épée de Damoclès qu'est un projet d'aéroport va aider l'immobilier et l'artisanat ? Qui aura envie d'acheter ou construire une maison pour risquer d'avoir des avions sur la tête quand elle sera enfin payée ? Cher Monsieur, si vous voulez être utile à l'Ariège, mobilisez vos relations pour créer de l'emploi en 2012, travaillez à l'installation d'entreprises du secteur de l'aéronautique et de sous-traitants, la Basse-Ariège les accueillera à bras ouverts. » Michel Teychenné, ancien député européen, président du groupe de gauche, mairie de Pamiers.
  
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Ven 27 Jan - 18:53 (2012)    Sujet du message: Un aéroport dans l'ariége Répondre en citant  

 
ariege news a écrit:
Projet d'aéroport: pas de gel des terres à Pamiers
23/01/2012 |


L’ANATAP (Association pour le Nouvel aéroport Toulouse Ariège-Pyrénées) milite depuis 2005 en faveur de la création d’un aéroport en Basse-Ariège.

Un projet basé sur une hypothèse: l’aéroport de Toulouse-Blagnac sera saturé dans quelques années. Il en faudra donc un nouveau pour le remplacer.

Ajoutez à cela l’argument de l’emploi, brandi par les défenseurs du projet.

A l’heure actuelle, l’association comptait sur le SCOT (Schéma de cohérence Territoriale, en préparation pour 2014) pour pouvoir avoir une maîtrise foncière en basse-Ariège.

Rappelons que le SCOT est un document commun qui doit donner les grandes orientations de développement et d’aménagement («durable») du territoire.

L’ANATAP a donc proposé d’y inscrire un gel des terres agricoles dans le triangle Pamiers-Saverdun-Mazères. 2000 hectares sont concernés.

Mais cette idée n’est pas du goût des élus appaméens, tant de l’opposition que de la majorité.

Lors du dernier conseil municipal, le leader de l’opposition Michel Teychenné a interpellé le maire sur ce sujet.

Il a demandé au conseil municipal de se positionner contre ces réserves foncières, en remettant en cause le sérieux de ce projet d’aéroport.

A commencer par l’idée même d’une saturation de l’aéroport de Blagnac. Dans une lettre ouverte à Henri Martre (président de l’ANATAP), il insiste sur les chiffres.

Une étude prévisionnelle du trafic faite par la société des Aéroports de Paris annonçait «pour 2014 environ 12 millions de passagers, et la saturation théorique de l'aéroport de Blagnac en 2025 avec 15 millions de passagers»

Or, «Blagnac, en 2011, c'est presque 7 millions de passagers, dont 3,1 millions sur la ligne Paris-Toulouse, ligne scandaleusement rentable pour la grande compagnie aérienne qui l'exploite en l'absence de concurrence du TGV»

Sur ce dossier, à Pamiers, majorité et opposition sont sur la même longueur d’onde.

André Trigano (maire de Pamiers, président de la communauté de communes de Pamiers) juge cette idée d’aéroport «farfelue»

En conseil municipal, il a ajouté, «si on gèle ces terres, on ne pourra plus rien faire.

Au prochain conseil municipal au mois de mars, je propose que l’on inscrive cet objet et que nous votions sur ce sujet. Je ne peux pas vous dire mieux !» a répondu le maire André Trigano.

Dans la foulée, la communauté de communes du pays de Pamiers s’est aussi prononcée contre.


l'article original : http://www.ariegenews.com/ariege/debats_opinions/2012/43046/projet-d-aeropo… 
 
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Lun 11 Mar - 19:58 (2013)    Sujet du message: Un aéroport dans l'ariége Répondre en citant  

 
La dépéche a écrit:

Basse-Ariège. Le second aéroport n'est plus d'actualité

Va-t-on vers une conclusion du débat sur le projet d'aéroport en basse-Ariège ? C'est possible selon le préfet de région, qui ne le voit plus d'actualité ! Une nouvelle donne pour le développement ariégeois.


Ce sont quelques lignes dans une lettre adressée au président du SCOT de la vallée de l'Ariège, qui risquent de changer beaucoup de choses autour du projet de nouvel aéroport toulousain. En effet le préfet de Région, Henri Michel Comet, indique qu'aucune relance de réflexion sur un nouveau site aéroportuaire n'est donc aujourd'hui justifiée !» Voilà qui est clair, concernant l'accueil hypothétique d'un second aéroport, dont on sait qu'il avait été envisagé entre Saverdun et Mazères. Depuis bientôt dix ans, le spectre de cet atterrissage pollue le développement de la basse Ariège, en raison de l'hypothèque qu'il fait peser sur les terres. Le 25 septembre dernier, le président du SCOT (schéma de cohérence territoriale) de la vallée de l'Ariège, Roger Sicre, avait donc écrit au préfet avec juste raison, pour en savoir un peu plus sur l'éventualité du transfert de l'aéroport de Toulouse Blagnac et l'opportunité de lancer une réflexion sur le site de la basse Ariège. La réponse est arrivée mi-février. Selon le représentant de l'État, d'une part il n'y aurait pas de consensus au niveau des institutions régionales pour la recherche d'un nouveau site. D'autre part, selon ce qu'en dit la lettre, l'évolution du trafic sur Toulouse-Blagnac serait plus modérée «que celle initialement envisagée […] les mouvements sont moins importants que prévus». On serait aujourd'hui à 7 millions de passagers, les avions emportent plus de passagers qu'autrefois, le nombre de mouvements a décru passant de 86 000 à 85 000. Enfin, en raison des améliorations apportées «le développement du trafic de l'aéroport de Toulouse-Blagnac restera cohérent avec le plan d'exposition au bruit actuel», indique J.-M.Comet. Il ajoute «que l'ouverture depuis janvier 2011 de l'aérodrome de Toulouse-Francazal au trafic aéronautique civil et militaire soulage la fréquentation de Toulouse-Blagnac.» D'où, cette phrase qui en dit long : «L'hypothèse d'une saturation de l'aéroport envisagée par le passé n'est plus d'actualité !» Enfin, le préfet de région fait observer que le projet de lignes ferroviaires à grande vitesse entre Paris et Toulouse «se poursuit normalement», ce qui induit une captation de clientèle ayant pu initialement être intéressée par l'avion. On arrive donc à conclusion : «Aucune relance d'une réflexion sur un nouveau site n'est donc aujourd'hui justifiée !» Aujourd'hui, certes, n'est pas demain, mais c'est un élément fort dans un débat peut-être appelé à se clôturer.


Scot : une réponse dénuée d'ambiguïté


Pour Roger Sicre, le président du syndicat mixte de SCOT, la décision du Préfet de Région permet de clore pour l'instant l'opportunité d'un débat sur une hypothétique plateforme aéroportuaire en basse Ariège. En effet, le Bureau syndical SCOT s'était engagé à ne pas entrer dans un débat sur cette question avec les élus locaux, partenaires et associations avant, de source sûre, disposer d'éléments de projets fiables et réactualisés et connaître les dernières décisions prises en la matière par l'État. Le bureau syndical SCOT a enfin reçu une réponse levant toute ambiguïté à ce jour.
  
 Revenir en haut
 
 Contenu Sponsorisé
 
 

 
 
 

 Message Posté le: Aujourd’hui à 01:00 (2016)    Sujet du message: Un aéroport dans l'ariége  

 
 
 
 Revenir en haut
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    grains d'envie Index du Forum -> Divers -> Hors sujet Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Jungle by Mojy, © 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com