grains d'envie Index du Forum grains d'envie
forum de l'association grains d'envie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
grains d'envie Index du Forum

Un trés bon restaurant à pamiers

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    grains d'envie Index du Forum -> Divers -> Hors sujet
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Sam 20 Oct - 08:19 (2012)    Sujet du message: Un trés bon restaurant à pamiers Répondre en citant  

  
Citation:


 Pamiers. F.Bassas : Le chef signe enfin ses menus




François Bassas, à gauche, et son équipe en cuisine./Photo DDM JPHC.



l'essentiel
Il signe son nom avec une fourchette : SB. c'est François Bassas, qui vient d'ouvrir sa table -une cuisine du territoire- au restaurant Deymier dont il a pris la gérance. Un événement dans le petit monde culinaire ariégeois.
Avec son éternelle casquette à la Raimu posée sur son crâne toujours en ébullition, François Bassas est aux anges : dans la salle de son restaurant, ses clients consultent une carte qui, en en-tête, porte simplement ses propres initiales : c'est en fait et déjà tout un programme.
Car il en rêvait, il l'a fait : François Bassas, l'ancien chef de l'Hôtel de France vient de prendre en gérance le restaurant Deymier. Ce sera à la fois chez Deymier, et chez Bassas. On garde une clientèle fidélisée par un cadre et une restauration de qualité, et on y ajoute la signature du chef, désormais chez lui : SB.
Pour François Bassas, c'est à la fois un début et un aboutissement. Il a des années de piano derrière lui, une image et une notoriété affirmée, mais avec la différence que cette fois, c'est chez lui qu'il se lance dans cette nouvelle aventure. Et l'aventure elle est déjà inscrite dans la carte, en particulier au menu de la soirée ! «Le soir il n'y a pas de menu. C'est écrit sur la carte, c'est l'inspiration du chef qui commande, les arrivages de produits, et bien entendu la volonté du client car on ne va pas lui offrir ce dont il ne veut pas !» Voilà l'originalité. Et non des moindres. Car c'est là que François Bassas va donner toute la mesure de son savoir-faire. Il est multiple et inspiré par toutes les cuisines. La «tendance» n'est pas son obsession. C'est la liberté qu'il préfère. La curiosité guide son tour de main.

Une aventure familiale et amicale
«D'abord mes plats ne sont élaborés qu'avec des produits locaux, c'est donc et d'abord un tour d'Ariège, et plus largement un tour de Midi-Pyrénées auquel j'invite. C'est une cuisine du territoire !» C'est le mot qu'il préfère à terroir, trop restrictif, car François Bassas qui aime voyager dans l'assiette ne veut pas élever de mur devant son imagination.
Ce restaurant est une aventure personnelle certes car le chef c'est lui, et comme sur un bateau, il n'y a qu'un patron sur la passerelle, il est le seul commandant à bord de sa cuisine. Mais dans son équipage, il y a son épouse Marie, et aussi son copain Ludo, qui a travaillé dans les meilleures tables et qui vient épauler François. Une aventure familiale, donc, et aussi amicale. Mardi soir François et son équipe ont essuyé le premier «coup de feu». Depuis, les fourneaux ne refroidissent pas. Une table avec un grand «T» est née à Pamiers. Un T accompagné de deux autres initiales : F.B.


De Pezenas à Pamiers en passant par Paris

François Bassas est né à Pézenas, et est tombé amoureux de l'Ariège en même temps que de son épouse Marie. Sorti de l'école hôtelière de Souillac, il a cuisiné à Paris (Pré Catelan, Ritz) avant de tenir les cuisines du premier ministre à l'hôtel Matignon. Après avoir repris le cap au sud, tenu les casseroles dans plusieurs établissements notamment à Toulouse (le Pastel) il a travaillé comme chef pendant huit ans à l'Hôtel de France. C'est ici qu'il a véritablement rencontré l'Ariège et ses produits. Et qu'il a donc pris l'habitude de se servir directement chez les producteurs locaux. Son restaurant il avait envisagé un moment de l'ouvrir en centre-ville, car il y couvait un projet où il aurait pu s'insérer. Cela ne s'est pas fait. C'est donc désormais route de Mirepoix que flotte l'oriflamme de François Bassas.



http://www.ladepeche.fr/article/2012/10/20/1470095-pamiers-f-bassas-le-chef-signe-enfin-ses-menus.html  
 Revenir en haut
 
 Publicité
 
 

 
 
 

 Message Posté le: Sam 20 Oct - 08:19 (2012)    Sujet du message: Publicité  

 
PublicitéSupprimer les publicités ?
 
 
 Revenir en haut
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    grains d'envie Index du Forum -> Divers -> Hors sujet Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Jungle by Mojy, © 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com