grains d'envie Index du Forum grains d'envie
forum de l'association grains d'envie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
grains d'envie Index du Forum

Pour que la lumière ne soit plus… la nuit !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    grains d'envie Index du Forum -> Revue de presse -> Actualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Mar 23 Oct - 18:04 (2012)    Sujet du message: Pour que la lumière ne soit plus… la nuit ! Répondre en citant  

  
Citation:

 Pamiers. Pour que la lumière ne soit plus… la nuit ! Débat sur l'éclairage public




La mairie avait invité les Appaméens à débattre de la possibilité d'éteindre l'éclairage public une partie de la nuit après l'expérience menée dans plusieurs quartiers.
Pour que la lumière ne soit plus… la nuit ! Le raccourci est un peu excessif, mais il n'est pas sans fondement. Jeudi soir, la ville avait invité les habitants des trois quartiers privés volontairement d'éclairage public le temps d'une nuit à venir débattre des effets de cette opération. La salle était maigre : 60 personnes ! Le ban et l'arrière-ban de l'écologie ariégeoise et les Appaméens concernés qui se trouvaient de toute évidence en minorité. Les absents ont toujours tort et les présents ont parlé pour eux. Ce riverain de la place Albert-Tournier n'a pas fait une jaunisse de cette extinction des feux, sinon qu'il met en garde «contre les risques d'insécurité et d'accidents de voiture dans les zones trop sombres». Cette autre habitante du centre-ville adhère pleinement à l'initiative. Rentrant régulièrement en soirée, elle «ne s'est jamais sentie en insécurité, encore moins si on éteint les lumières !» A la vérité, comme l'indiquait Lucien Quèbre, maire adjoint, «l'expérience a été si brève que nombre des intéressés s'en sont pas aperçus ou ont cru à une panne !»
Cinq cents lettres envoyées aux personnes concernées pour les prévenir et au final un amphithéâtre de l'IFSI loin d'être rempli. Une image qui montre combien cette mise au noir a eu peu d'écho. Françoise Matricon, l'élue «verte», à l'initiative de ce black-out, en a profité pour catéchiser sur l'urgence qu'il y a à mettre nos dépenses d'énergie en veilleuse. Une intervention si longue que le public, sauf les convaincus, a failli lui-même se mettre en mode «veille». S'appuyant sur l'expérience de Lacroix-Falgarde qui a mouché les bougies publiques une partie de nuit définitivement (1), Françoise Matricon plaide pour cette formule : «C'est la plus immédiate en matière d'économie.» Lucien Quèbre est plus nuancé. Il évite la comparaison : «Chaque ville a une configuration propre et on peut aboutir aux économies par accumulation de techniques. Tout peut être envisagé et surtout par des moyens techniques raisonnables.» C'est effectivement ce qu'a mis en avant cet autre interlocuteur dans la salle. Pour peu représentatif que fut le public, il a paru acquis à l'expérience. S'appuyant sur de réelles démarches d'économies d'énergie mises en œuvre par la ville et qui ont permis de plafonner les dépenses depuis trois ans, le chemin est tracé vers une politique plus volontariste. Cette maigre nuit sans lumière n'est certainement qu'un début sur un long chemin qu'il faudra éclairer de beaucoup d'arguments…
(1) Le maire adjoint de cette commune, M. Lelong, est venu expliquer leur démarche.

180 000 € par an pour éclairer Pamiers
Pamiers est éclairé par 3 500 points lumineux. Le total de la consommation électrique se monte à 111 kW/habitant chaque année. C'est effectivement beaucoup. En comparaison, la consommation annuelle pour chaque Français est de 92 kW et même 43 kW en Allemagne. Cette dépense énergétique coûte 180 000 euros chaque année à la ville. Sachant que les prix de l'énergie ont crû de 40 % en quatre ans, on touche du doigt l'urgente nécessité qu'il y a à l'économiser. Toutefois, cette dépense est maîtrisée depuis trois ans, malgré les investissements pour moderniser le réseau en moyens moins gourmands.


  
 Revenir en haut
 
 Publicité
 
 

 
 
 

 Message Posté le: Mar 23 Oct - 18:04 (2012)    Sujet du message: Publicité  

 
PublicitéSupprimer les publicités ?
 
 
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Mer 28 Nov - 18:25 (2012)    Sujet du message: Pour que la lumière ne soit plus… la nuit ! Répondre en citant  

 L'occasion d'aborder à nouveau le sujet:


 
Citation:
 Pamiers. Une semaine très chargée pour André Trigano


L'agenda du maire, traditionnellement bien rempli, le sera particulièrement cette semaine. En effet, André Trigano et les siens ont deux rendez-vous d'importance. Le premier c'est ce soir, avec l'invitation faite aux Appaméens de venir débattre avec lui et son équipe, au Jeu-du-Mail, autour des réalisations menées depuis plusieurs mandats, celles qui ont été faites plus récemment, et les perspectives pour les deux années qui restent à courir jusqu'aux municipales. Ces dernières s'inscrivent dans un contexte économique difficile, dont une des illustrations est actuellement l'agitation qui se fait autour de la contribution foncière des entreprises qui a crevé le plafond à Pamiers. On sait les commerçants très remontés sur la question, on sait aussi qu'André Trigano ne demande pas mieux que d'y apporter des apaisements. Mais l'exercice du débat public avec les administrés n'en sera que plus délicat. Dans le droit fil, le maire devra honorer un second rendez-vous le lendemain, présider jeudi un conseil municipal auquel ont promis d'assister en nombre les commerçants de Pamiers, et au cours duquel l'opposition ne ménagera pas ses effets, dans la continuation de sa conférence de presse d'hier soir.
  
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Mer 6 Fév - 12:36 (2013)    Sujet du message: Pour que la lumière ne soit plus… la nuit ! Répondre en citant  

 A Pamiers malheureusement l'idée n'a pas abouti sans véritable raison mais ailleurs.

ariegenews a écrit:

Verdun à l'heure de l'extinction des feux

Halte à la pollution lumineuse, c’est l’heure de l’extinction des feux.

Depuis le 1er décembre, le village de Verdun se retrouve dans l’obscurité totale à partir de 23h.


Les lampadaires se rallument avant les premières lueurs du jour à 6h du matin.

Avant de se lancer dans l’aventure, Jean-Claude Keff, maire du village, a pris soin de distribuer un questionnaire aux 238 habitants de la commune. La majorité a répondu favorablement.

Puis il s’est tourné vers le Syndicat départemental des collectivités électrifiées de l’Ariège (SDCEA) en charge de l’entretien de l’éclairage public.

Une délibération est ensuite passée au conseil municipal et elle a été envoyée en Préfecture qui, a priori, ne s’y est pas opposé.

La commune a installé des panneaux, invitant à la prudence: l’électricité est coupée de 23h à 6h du matin du 15 octobre au 15 avril et à partir du 16 avril à partir de 1h du matin et toute la nuit.

«Le SDCEA nous a expliqué que nous étions responsables en cas d’accident. Des techniciens ont installé des horloges astronomiques et des détecteurs extérieurs, poursuit l’édile.

La population de notre village est constituée à 60% de retraités, cette décision à fait la quasi-unanimité… seule une personne nous a écrit.

Selon elle, une telle mesure allait avoir des conséquences en matière de délinquance. Je n’en suis pas convaincu, d’après les statistiques la majorité des cambriolages ont lieu pendant la journée»

Une mesure économiquement et écologiquement avantageuse
Elle a au final remporté l’adhésion de tous les administrés de Jean-Claude Keff.

Originaire de l’Est de la France, il était habitué dans sa petite ville de la Meuse à vivre dans l’obscurité à partir de 22h jusqu’à 5h du matin.

A l’origine de ce questionnement, le Grenelle de l’Environnement et sa volonté de réduire les nuisances lumineuses: «aujourd’hui on commence à prendre conscience que la lumière a un coût économique et énergétique, des conséquences sur le vivant…

Mais c’est surtout la réduction de la facture énergétique en temps de crise qui tente le plus les collectivités territoriales» explique le maire de Verdun qui espère une réduction de 50% de sa facture d’électricité (elle est aujourd’hui de 5000 €/an).

A l’instar de la commune de Loubaut (30 habitants sur le canton du Mas d’Azil) qui a ouvert la voie en Ariège en 2008, ce sont près de 3000 communes en France qui ont pris le parti de ne plus éclairer la nuit.

La commune de Verdun fera un bilan d’étape dans un an. Une expérience qui tente déjà le village de Les Cabannes, dont le maire, Daniel Géraud, a annoncé récemment y «réfléchir sérieusement»


Citation:
Loubaut labellisée «Village étoilé»

C’est la seule commune ariégeoise à recevoir cette distinction, petite sœur du label «Villes et villages fleuris», attribuée depuis 2009 par l’Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturne (ANPCEN).

Pour s’être engagé contre la «pollution lumineuse» et pour «l’amélioration de la qualité de la nuit», Loubaut en l’Ariège, à l’instar de 215 communes françaises récompensées (soit une progression de 145%), recevra ce mercredi le label «Villes et villages étoilés»


Citation:

La position du SDCEA

La mission du syndicat départemental est d’entretenir et de fournir en électricité les communes.

Il est également capable de réaliser des études, ou l’installation d’instruments particuliers comme les horloges astronomiques, coffres ou autres boîtiers visant à modifier le flux lumineux.

Selon René Massat, président du SDCEA: «c’est de la responsabilité du maire. S’il y a un accident et qu’il est démontré qu’il a été occasionné par le manque d’éclairage, il est pénalement et civilement responsable… on peut comprendre qu’ils hésitent un peu !»

Avant l’extinction totale, il y a d’autres mesures examinées par les élus désireux de faire des économies sur leur facture d’électricité: la diminution de flux lumineux, l’installation de lampes faible consommation…
  
 Revenir en haut
 
 Contenu Sponsorisé
 
 

 
 
 

 Message Posté le: Aujourd’hui à 07:08 (2016)    Sujet du message: Pour que la lumière ne soit plus… la nuit !  

 
 
 
 Revenir en haut
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    grains d'envie Index du Forum -> Revue de presse -> Actualité Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Jungle by Mojy, © 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com