grains d'envie Index du Forum grains d'envie
forum de l'association grains d'envie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
grains d'envie Index du Forum

grains d'envie et les cocos de pamiers
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    grains d'envie Index du Forum -> Les assos de l'ariége -> Confrérie du coco de Pamiers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Dim 10 Juil - 17:22 (2011)    Sujet du message: grains d'envie et les cocos de pamiers Répondre en citant  

 
 
 
 Revenir en haut
 
 Publicité
 
 

 
 
 

 Message Posté le: Dim 10 Juil - 17:22 (2011)    Sujet du message: Publicité  

 
PublicitéSupprimer les publicités ?
 
 
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Dim 10 Juil - 17:24 (2011)    Sujet du message: grains d'envie et les cocos de pamiers Répondre en citant  

 
 
 
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Jeu 28 Juil - 20:40 (2011)    Sujet du message: grains d'envie et les cocos de pamiers Répondre en citant  

 
Citation:
Pamiers. L'heure de la récolte du coco

L'an passé, de nombreux amateurs de coco ont participé à la récolte./ Photo DDM

 

Pour la deuxième année consécutive, la confrérie du coco de Pamiers a planté ses fameux haricots sur les coteaux de Cailloup. Il est désormais l'heure de passer à la récolte, du moins pour le coco frais. Les Appaméens désireux de goûter à celui-ci sont donc invités à venir les récolter eux-mêmes, avant de les emporter chez eux, pour une somme dérisoire. Le rendez-vous est fixé à ce vendredi, dès 9h30, sur le site de Cailloup. Seule nécessité: se munir de paniers ou de sacs!
Les haricots récoltés par l'association seront destinés à être vendus aux restaurateurs locaux. De quoi satisfaire les gourmands qui n'aiment pas cuisiner eux-mêmes...
Contact: 05.61.67.19.27.






http://www.ladepeche.fr/article/2011/07/27/1135841-l-heure-de-la-recolte-du… 
 
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Sam 30 Juil - 11:00 (2011)    Sujet du message: grains d'envie et les cocos de pamiers Répondre en citant  

 Et en plus l'année prochaine ils veulent faire de la vigne: l'article qui en parle est ici  
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Ven 5 Aoû - 19:45 (2011)    Sujet du message: grains d'envie et les cocos de pamiers Répondre en citant  

 
Citation:
 Le coco n'est pas encore à point




Les Appaméens sont invités à ramasser le coco./ Photo DDM M.S


Ils étaient pourtant venus nombreux au rendez-vous. Hier, Louis, Dominique, Jean et les autres étaient prêts à ramasser le fameux coco de Pamiers. Oui mais voilà, le soleil étant un peu capricieux ces derniers temps et le coco n'est pas assez mûr. Certains touristes venant de la région PACA s'étaient même invités à cette séance de récolte conviviale. Ils n'ont pas été déçus du voyage et ont pu découvrir le splendide site de Cailloup sous un beau soleil et même profiter des connaissances historiques de Louis Claeys sur l'ancienne église. Pour les cocos, ce n'est que partie remise. Les prochains rendez-vous sont fixés aux vendredis 5 et 12 août, sur le site de Cailloup, à l'ancienne église, dès 9 h 30. Chacun pourra emporter ses haricots frais pour un prix dérisoire. Le pique-nique est vivement recommandé. Renseignements : 05.61.67.19.27.








http://www.ladepeche.fr/article/2011/07/30/1137451-le-coco-n-est-pas-encore…  
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Mer 10 Aoû - 17:26 (2011)    Sujet du message: grains d'envie et les cocos de pamiers Répondre en citant  

 
Citation:
Pamiers. Deuxième récolte pour le coco demi-sec


Pamiers. Deuxième récolte pour le coco demi-sec


Deuxième et dernière récolte pour le coco demi-sec. Le petit haricot appaméen avait déjà attiré une trentaine de personnes, il y a quinze jours, pour la première journée de récolte qui s'était soldée par 150 kg de légumes. En effet, depuis l'an passé, la confrérie du coco de Pamiers invite toutes les personnes intéressées, appaméennes ou non, à venir ramasser le haricot lorsque celui-ci est à point. Chacun peut alors remplir ses sacs, et après pesée, emporter les cocos chez soi pour une somme modique. « C'est aussi l'occasion de passer un moment très agréable sur le site de Cailloup, puisque nous terminons par un pique-nique tiré du sac », ajoute Louis Claeys, président de la confrérie.
Le rendez-vous est fixé à vendredi, dès 9 h 30, sur le site de Cailloup. Cette deuxième saison du coco de Pamiers s'achèvera en septembre, avec la récolte du coco sec, où chacun sera de nouveau invité, avec cette fois-ci battage à l'ancienne et mounjetado pour agrémenter cette journée.








  
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Sam 13 Aoû - 15:33 (2011)    Sujet du message: grains d'envie et les cocos de pamiers Répondre en citant  

 
Citation:
 Une cinquantaine de paires de mains pour une excellente récolte



Plaisir de ramener chez soi les haricots qu'on a cueillis soi-mêmes./ DDM, C.V.


Cette deuxième saison du coco de Pamiers s'avère décidément très bonne. Après une première récolte de 160 kilos la semaine passée, hier, ce sont 185 kilos de haricots qui ont été ramassés. Trois associations prennent en charge la culture du coco à Cailloup: l'association Cailloup Saint Antonin, la confrérie du coco de Pamiers, et l'association Grain d'envie. Et leur travail de promotion du coco est plutôt efficace puisque hier matin, une cinquantaine de personnes avaient répondues au rendez-vous lancé par Louis Clæys, président de la confrérie du fameux coco. « C'est encore mieux que la semaine passée où nous étions une trentaine. Et la récolte est excellente, c'est une vraie réussite», constate-t-il, sourire aux lèvres.
Dès 9h30, armé d'un chapeau et de bonnes chaussures, en famille, seul ou entre amis, on ne se faisait pas prier pour se baisser dans les rangs de haricots. Pour 3€ le kilo de haricot semi-sec, pas de raison de se priver. Chacun est reparti les paniers remplis, et l'association a également fait le plein. Louis Clæys annonce déjà: «Pour le coco sec, en septembre, il y a des chances que l'on double la quantité.» Tout porte à croire qu'il y en aura donc pour tout le monde. Mieux vaut dores et déjà réserver son samedi 10 septembre pour cette autre journée de récolte. D'autant plus qu'un battage à l'ancienne sera également prévu, le matin, et que la journée s'achèvera avec une mounjetado.
Les cocos qui seront récoltés pour l'association (par ses membres ou par quiconque désire en récolter pour elle) seront ensuite vendus aux restaurateurs locaux.

Pratique: Rendez-vous samedi 10 septembre sur le site de Cailloup, dès 10 heures, pour la récolte. Réservation pour le repas du soir auprès de l'office de tourisme. 25€ par personne.






  
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Sam 27 Aoû - 23:10 (2011)    Sujet du message: grains d'envie et les cocos de pamiers Répondre en citant  

 
Citation:
Pamiers. Coco : et maintenant le sec!



Pamiers. Coco : et maintenant le sec!


Après une superbe récolte du coco frais début août, à Cailloup, voici venu le temps du coco sec. Une nouvelle occasion d'animer le Mas Vieux dans un esprit convivial et festif. Tous les amateurs du petit haricot rond de Pamiers sont invités à participer au second épisode du ramassage. Le mercredi 7 septembre, tout d'abord, aura lieu l'arrachage des pieds avec mise en andains, de 9 heures à 12 heures sur le site, suivi du traditionnel pique-nique tiré du sac. Le samedi 10 septembre ensuite se déroulera le battage ou dépiquage du coco, à partir de 10 heures. Toute la journée, les personnes désireuses de se procurer du coco sec pourront emporter les quantités souhaitées pour un prix modique. A midi, pique-nique tiré du sac. Le soir, une «mounjetado» sera servie dans l'ancienne église. Attention, le nombre de places étant limité, il faut réserver à l'Office de Tourisme avant le jeudi 8 septembre, à 17 heures, dernier délai. Au menu : apéritif, jambon-melon, cocos et cuisse de canard, fromage, croustade, vin et café pour 25 euros tout compris. Retenez d'ores et déjà votre journée du 10 septembre pour fêter le coco de Pamiers 2011.





http://www.ladepeche.fr/article/2011/08/27/1153899-coco-et-maintenant-le-se… 
 
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Sam 17 Sep - 14:21 (2011)    Sujet du message: grains d'envie et les cocos de pamiers Répondre en citant  

 
Citation:
 Coco de Pamiers: Mission "sauvetage" accomplie

"Qui me tasto i tourno"... c'est le petit haricot blanc et rond dit "coco" qui s'adresse à nous depuis la nuit des temps à travers ces quelques mots en occitan: "celui qui me goûte y reviens"

Mais malgré ce proverbe élogieux, le haricot de Pamiers (idéal pour faire le cassoulet) était en voie de disparition.

Et c'est sur le site de l'abbaye de Cailloup qu'ont poussé les germes de sa renaissance, grâce à la volonté des membres de la Confrérie du coco de Pamiers.

A la mi-mai, ils ont planté 30 ares. Une partie a été récoltée en juillet, et l'autre il y a quelques jours.

Et ce vendredi, sous une lumière d'automne radieuse, et au pied de la petite église romane de Cailloup, c'est le battage des haricots qui a été mené de main de maître par les volontaires venus à la rescousse du coco.

Avec le passage au "batteur" d'abord (pour séparer le haricot de sa gousse), grâce à une vielle machine grondant à la mesure de son âge.

"Elle a environ 200 ans" précise Mr Touranq, collectionneur de machines agricoles venu participer aux opérations.

Vient ensuite l'étape du "ventilateur" pour enlever les premiers déchets (pailles, feuilles, terre).

Puis, c'est à la main que le tri final s'effectue, pour que les Appaméens puissent venir acheter les cocos sur place l'après midi même.

"Nous avons déjà 100 kg commandés" se réjouit Louis Claeys, président de la Confrérie du Coco à Pamiers.

Il ajoute "après la suppression de la culture en grosse quantité du coco dans le pays de Pamiers, nous avons décidé de maintenir cette tradition"

En effet, les agriculteurs en avaient peu à peu arrêté la culture, difficilement mécanisable et demandant la présence de nombreux ouvriers pour la récolte.

Selon Louis Claeys, "la première trace écrite du haricot (que l'on appelait le mounje) date du milieu du 17ème siècle (en 1654 très exactement).

Au 19ème, tout cela s'accélère: avec la pomme de terre et le maïs de plus en plus cultivés, le haricot se développe.

C'était une culture vivrière et alimentaire pour beaucoup car c'est un légume qui tient très bien.

Pamiers était alors le cœur commercial de la vente du haricot, même s'il était plutôt produit en plaine (vers Benagues, Mazères, etc.)
"

On connait la suite: la variété est abandonnée puis récupérée in extremis.

Jusqu'à ce vendredi 10 septembre 2010, où les fruits de la récolte des terres de Cailloup seront partagés en "Mounjetade" par les Appaméens, signe que l'histoire du coco est toujours en marche grâce au sursaut de quelques uns.


Je vous conseille égalment d'aller voir les photos et les vidéos sur ariéges news : http://www.ariegenews.com/ariege/le_saviez_vous/2010/23338/coco-de-pamiers-… 
 
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Ven 28 Oct - 20:14 (2011)    Sujet du message: grains d'envie et les cocos de pamiers Répondre en citant  

 Pour ne pas perdre les cocos=)
Citation:
 Pamiers: un parcours d'orientation sur le site de Cailloup

 
Le site de Cailloup est très connu pour son église bâtie dans les années 1110-1120.

Détruite pendant les guerres de religion, reconstruite à la fin du 17ème, elle a été vendue comme bien national pendant la révolution.

Devenue exploitation agricole pendant plus de deux siècles, elle a été rachetée par la municipalité de Pamiers en 1991 et restaurée dans les années 1998-2001.

Toujours fréquentés par les Appaméens, les lieux sont devenus plus accessibles avec la création du chemin; ce qui fait aujourd’hui de ce site une zone verte appréciée autant pour sa valeur historique mais aussi environnementale.

Elle est souvent fréquentée par les promeneurs et les sportifs.

La Municipalité a décidé ainsi de créer tout naturellement un parcours d’orientation sur les 72 hectares.

Il pourra être utilisé par les scolaires qui pourront apprendre à développer des compétences différentes d’observation, d’analyse, d’autonomie, de prise de repères, de mémorisation, de connaissance de l’environnement et des dangers potentiels.

Il pourra aussi être utilisé par les clubs sportifs.
Deux fédérations sont déjà intéressées pour la promotion de l’activité en Ariège pour des championnats départementaux ou fédéraux: l’Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS) et La Fédération Française de Course d’Orientation.

Ce parcours d’orientation permettra la mise en valeur de l’église du Mas Vieux Saint Antonin, classé monument historique, et contribuera à la préservation du site.

Le parcours réalisé en collaboration avec Jean-François Chasseuil, professeur d’éducation physique du lycée du Castella, Jérôme Badet, professeur d’EPS au collège Bayle, et Olivier Thomas, cartographe, qui a déjà réalisé celui du Mourtis, sera opérationnel au mois de novembre.

Il sera aménagé par des balises en bois, des panneaux de signalisation avec une carte représentative des itinéraires.

Des cartes détaillées, des boussoles seront mises à la disposition des utilisateurs.

Il est financé par la Mairie de Pamiers et subventionné par le Centre National par le Développement du Sport et l’Union Nationale du Sport Scolaire.

Un autre projet verra le jour puisqu’un parcours d’orientation plus petit devrait voir le jour sur le site du Castella, en plein cœur de ville afin d’initier les jeunes Appaméens fréquentant les écoles des Carmes, des Canonges, de Lestang et de Cazalé.



http://www.ariegenews.com/ariege/communes/2011/39253/pamiers-un-parcours-d-… 
 
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Jeu 3 Nov - 21:10 (2011)    Sujet du message: grains d'envie et les cocos de pamiers Répondre en citant  

 plus de détail sur le site de la mairie:
Citation:
Cailloup et la course d’orientation…Diffusé le Vendredi 14 octobre 2011
Le site de Cailloup est une zone verte aux environs de Pamiers qui présente autant d’intérêt au niveau de son patrimoine historique, écologique que de ses possibilités de randonnées et balades sportives.
De nombreux projets ont été tour à tour proposés pour ce magnifique site de 72 hectares acquis par la ville en 1991. Finalement, c’est un parcours d’orientation dont bénéficieront les scolaires, les jeunes et moins jeunes, les familles, les militaires, les clubs de sports mais également les touristes.
Ce projet porté par le service des sports de la ville de Pamiers répond à un déficit réel sur la Basse Ariège : un espace conséquent alliant nature, culture et sport. Le site de Cailloup répond aussi à plusieurs enjeux majeurs :

. Educatifs :
Par une course d’orientation, l’élève doit développer des compétences différentes, observation, analyse, autonomie, prise de repères, mémorisation, connaissance de son environnement et des dangers potentiels…
. Sportifs : Deux fédérations ont déjà mesuré les possibilités sportives sur le développement d’un parcours d’orientation pour la promotion de l’activité en Ariège, pour des championnats départementaux ou fédéraux : l’Union Nationale du Sport Scolaire et La Fédération Française de Course d’Orientation  
. Culturels et environnementaux : Au travers de la mise en place d’activités sportives, deux objectifs fondamentaux peuvent également être atteints, la mise en valeur du Mas Vieux Saint Antonin, classé monument historique,  et la préservation d’un site vert . 
Ce projet à l’initiative de la ville de Pamiers réunit plusieurs grands partenaires, le Comité Départemental Olympique Sportif, le Centre national par le développement  du sport, et l’Union Nationale du  Sport  Scolaire.

Un aménagement spécifique avec des balises en bois, panneau de signalisation avec une carte représentative des itinéraires, des bornes, sera réalisé par une entreprise spécialisée qui s’appuiera sur l’étude d’un cartographe qui a déterminé les parcours. Des cartes seront détaillées, des boussoles seront disponibles et différents outils et matériel seront mis à disposition des utilisateurs.
Le projet estimatif est de 16 600 euros répartis sur la ville de Pamiers, CNDS et l’UNSS. Le parcours d’orientation sera effectif pour la fin novembre 2011.


 
  
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Dim 20 Nov - 17:05 (2011)    Sujet du message: grains d'envie et les cocos de pamiers Répondre en citant  

 
Citation:
Nouvelle attraction en pleine nature
cailloup



Différents parcours selon le niveau de difficulté seront balisés par 120 poteaux d'1m20 numérotés et fabriqués par la Mairie./Photo,DDM. E.C.



Le réputé site de Cailloup avec son église du Mas-Vieux va devenir un vrai parcours ludique et sportif accessible au public.
Endroit idéal pour pratiquer le VTT ou la marche le long de l'Ariège et dans les collines, ce chemin du Piémont est en train d'être aménagé en parcours d'orientation. 1er du nom en Ariège.
Tous niveaux
À l'initiative du professeur d'éducation physique du lycée du Castella Jean-François Chasseuil, qui en 2009 a imaginé un itinéraire pédagogique et sportif pour ses élèves, le parcours sera bientôt opérationnel. Ouvert aux élèves des collèges, lycées et primaires mais aussi aux sportifs promeneurs du dimanche, il est le fruit d'une collaboration entre les services techniques et sportifs de Pamiers. Sur 40 hectares de collines boisées, au total environ 120 balises seront installées. A ce jour une trentaine sont déjà plantées.
Le principe est simple. Muni d'une carte topographique, réalisée par le cartographe Olivier Thomas, et d'une boussole, le coureur a un parcours imposé par des balises où il doit apporter une preuve de son passage à l'aide de pinces à picots qu'il poinçonne sur une feuille. « Un temps sera déterminé, il s'agit tout de même d'une course mais tout le monde, même les touristes pourront y participer. C'est une activité pluridisciplinaire : le sport, la culture avec des sites remarquables et l'orientation dans l'espace », précise l'élu chargé des sports Jean-Marc Salvaing.
Pour toutes les jambes, en fonction de la distance et du dénivelé, ces parcours d'orientation ont même séduit les militaires du RCP qui viendront s'y entraîner. Dès le début du mois de décembre et surtout au printemps avec l'arrivée des beaux jours, les nouveaux promeneurs de Cailloup pourront se rendre à l'office du tourisme de la Ville pour obtenir carte et boussole et se lancer à l'assaut de la colline.




http://www.ladepeche.fr/article/2011/11/20/1220022-nouvelle-attraction-en-p…  
 Revenir en haut
 
 Contenu Sponsorisé
 
 

 
 
 

 Message Posté le: Aujourd’hui à 21:17 (2016)    Sujet du message: grains d'envie et les cocos de pamiers  

 
 
 
 Revenir en haut
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    grains d'envie Index du Forum -> Les assos de l'ariége -> Confrérie du coco de Pamiers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Jungle by Mojy, © 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com