grains d'envie Index du Forum grains d'envie
forum de l'association grains d'envie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
grains d'envie Index du Forum

On parle de nous dans la dépéche

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    grains d'envie Index du Forum -> Revue de presse -> Actualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Mar 1 Mar - 18:50 (2011)    Sujet du message: On parle de nous dans la dépéche Répondre en citant  

 
Citation:
Grain d'envie sème ses idées
Durant l'hiver, l'association Grain d'envie poursuit l'entretien sur les différentes parcelles des jardins de Cahuzac. Deux journées ont été consacrées au nettoyage du terrain du Cabanot avec l'enlèvement de toute la végétation pouvant gêner la plantation de diverses cultures.
Le terrain des figuiers a aussi été réhabilité. Pendant ces mêmes journées, cassis et pêchers ont été plantés. Un projet de poulailler devrait même voir le jour… Quatre nouvelles parcelles avec un chemin d'accès et délimitation sont aujourd'hui disponibles pour accueillir de nouveaux jardiniers. Avis aux amateurs ayant la main verte.
 

l'article original : http://www.ladepeche.fr/article/2011/02/27/1023397-Grain-d-envie-seme-ses-i…
  
 
 Revenir en haut
 
 Publicité
 
 

 
 
 

 Message Posté le: Mar 1 Mar - 18:50 (2011)    Sujet du message: Publicité  

 
PublicitéSupprimer les publicités ?
 
 
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Mar 22 Mar - 22:12 (2011)    Sujet du message: On parle de nous dans la dépéche Répondre en citant  

 Cette fois ci c'est dans ariégenews que l'on parle de nous et en plus il y a sur le site une vidéo des plus interressantes:


Citation:
Les jardins familiaux de Cahuzac: oasis de verdure en plein Pamiers


Qui a parlé d’individualisme ?! Voila un lieu où les plus pessimistes devraient partir en pèlerinage: les jardins familiaux de Cahuzac à Pamiers.




Sur les terres maraichère d’autrefois, les légumes reprennent leurs droits.

Et la vie sociale aussi.

Le tout dans un havre de paix à 5 minutes à pied du centre.

L’association Grains d’Envie (lancée dans les années 2000) a commencé au tout début à organiser l’échange de graines.

Puis, les idées ont poussé, jusqu’à la création de ces jardins ouvriers, soutenus par la mairie.

Aujourd’hui, des jardiniers mettent en place des réserves d’eau et un bac à compostage.

Mais, entre les parcelles, les pioches et les arrosoirs, le projet va bien au delà.

Il y a la protection des terres maraichères d’abord qui, on le sait, se font rares.

Et puis, il y a la convivialité, un lieu d’échanges et de vie.

«Dans les jardins, les gens se rencontrent» explique Jo (un des portes voix de l’association), «on se retrouve pour partager nos connaissances, nos problèmes»

Frédérique fait le lien entre tous.

Sachant que le lieu attire toujours plus de monde, «nous avons 29 familles. Et 3 sont en cours d’installation» explique-t-elle.

Une parcelle est attribuée à chaque famille, et les personnes viennent quand elles veulent en prendre soin.

Et il y a un règlement intérieur à respecter.

Avec une règle sacro-sainte: ne pas utiliser de produits chimiques, «et travailler en commun, ce qui nous permet de fonctionner» ajoute Frédérique.

Car que ce soit en remettant en place les canaux d’irrigation ou en nettoyant les abords, ce sont aussi les travaux collectifs qui donnent un sens aux jardins.





Comment jardiner sans pesticides?

Depuis 6 ans, un collectif pour les alternatives aux pesticides organisent une semaine d’animation.

L’association Grains Envie propose sur le lieu des jardins une rencontre avec l’ingénieur agronome Emmanuel Chemineau pour parler des différentes façons de jardiner en respectant l’environnement. 

Ce sera le dimanche 27 mars à partir de 14h, au jardin de Cahuzac (fléchage depuis l’avenue de Toulouse, et parking prévu à la piscine Neptunia).

A noter que depuis plusieurs années, la municipalité de Pamiers n’utilise plus de produits phytosanitaires dans la gestion des espaces verts.






l'article original: http://www.ariegenews.com/ariege/agriculture_environnement/2011/31115/les-j… 
 
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Sam 2 Avr - 11:45 (2011)    Sujet du message: On parle de nous dans la dépéche Répondre en citant  

 
Citation:
Pamiers. Quand jardiner devient un vecteur de lien social


Ils ne se connaissaient pas, ne se seraient peut-être jamais parlés. Mais voilà, ils ont tous ce « petit grain », ils aiment jardiner…
C'est une histoire de patates, de pastèques et tomates. De graines qu'on s'échange et finalement de repas qu'on partage tous ensemble. C'est un peu tout ça la vie de Claudine, Marie et Frédérique. Ces trois Appaméennes font partie de l'association Grains d'envie fondée en 2001, par Hélène Guillon. Leur point de ralliement c'est ici, sur ces parcelles étalées le long de l'impasse de Cahuzac.
« On se retrouve pour jardiner après le travail, le dimanche mais surtout le lundi après-midi », indique Frédérique. Si quelques-uns préfèrent travailler seuls, la majorité vient ici pour le côté convivial. Tous les jardiniers sont Appaméens et n'ont pas de jardins à domicile, voilà le seul point commun. Le reste est un savant mélange : « Il y a des groupes de jeunes, des familles, des gens seules et des grands-parents », décrit Frédérique.
L'alchimie fonctionne et la motivation n'en est que plus grande. « Chaque année, nous organisons une fête qui met à l'honneur une de nos récoltes, explique Claudine. Cette année, ce sont les fleurs sauvages. » Les journées de fête, les jardiniers cuisinent et célèbrent ensemble le travail réalisé pendant l'année. Mais c'est aussi lors des récoltes que le tissu social se développe. « On partage, on échange des tomates contre des courgettes même si chacun travaille sur sa parcelle pour soi-même. »
des terrains loués par la mairie
Ces jardins sont tous situés vers le chemin de Cahuzac, l'ancienne zone maraîchère de Pamiers. Il y a deux ans, la toute première parcelle avait été prêtée gracieusement par un propriétaire à l'association. L'idée a germé et la mairie, séduite par le projet, a proposé de louer des terrains non utilisés par les propriétaires et de les mettre à la disposition de ces « semeurs de graines ». Résultat : les terrains sont nettoyés et entretenus. Plus de quarante parcelles en tout aujourd'hui sur lesquelles on ne cultive que du 100 % bio.

repèresLe chiffre : 50
jardiniers > pour 40 parcelles. Une cinquantaine de jardiniers s'occupent de terrains inoccupés et loués par la mairie.

Jardiner avec Grains d'envie
Comment faire ?
10 euros. C'est le prix de la cotisation annuelle. De la motivation, il en faudra car l'adhérent s'engage à nettoyer la parcelle attribuée minimum trois fois par an mais le but est bien sûr de participer pleinement à la vie de l'association. Il y a quelques mois, la liste d'attente était encore assez longue mais un propriétaire vient de proposer un terrain de 1 800 m2 que la mairie a aussitôt loué, de nouveaux jardiniers ont pu entrer dans la famille de Grains d'envie. Pour tous renseignements, contact au 0 684 652 040.
 

l'article original ici 
 
 Revenir en haut
 
 Invité
 Invité
 
Hors ligne

 
 
 

 Message Posté le: Ven 2 Mar - 16:30 (2012)    Sujet du message: On parle de nous dans la dépéche Répondre en citant  

 
Citation:

Un vrai bonheur : jardiner entre amis à Cahuzac
Petit à petit la friche cède le pas aux jardins du côté de Cahuzac. Grâce aux efforts des adhérents de l'association Grains d'envie, qui redonnent vie aux maraîchages familiaux.


Cela s'appelle renaître à la vie : passés ces mois d'hiver, ces semaines arctiques de février, un coup de vent, un coup de chaud, et voilà que le printemps survient sur les jardins de Cahuzac. Ce week-end, à la faveur du soleil retrouvé, les jardiniers amateurs étaient revenus retourner la terre, arracher et cueillir les légumes survivants, humer l'air propre et limpide de ce début mars. C'est l'association Grains d'envie qui a lancé, voilà trois ans, le projet de remise en culture des anciennes terres maraîchères du quartier de Cahuzac, l'éden des jardiniers, jadis le jardin de l'Ariège. Certes, il s'en est toujours trouvé autour de leur maison pour perpétuer la tradition, mais il faut bien avouer que le maraîchage à Pamiers ne représente plus grand-chose. Un ou deux professionnels aujourd'hui là où il y a cinquante ans, on en comptait soixante ! Au-delà donc, demeurent les amateurs. Comme ceux qui en trois ans, membres de l'association, ont nettoyé ces 3 000 m2 de terrain fertile qui étaient partis dans la sauvagerie. « Cette terre est merveilleuse, elle retient juste l'eau qu'il faut ! » s'étonne encore Jean-Marc, un inconditionnel de Grains d'envie. Frédérique Berton, qui anime ce groupement, se souvient des premiers pas : « D'abord on a défriché le jardin des bambous (entre le chemin de Cahuzac et la colline), puis ce fut ici, on appelait ça les figuiers. Il y avait de nombreux arbustes et des gros frênes, et aussi beaucoup de bambous. Quand tout a été enlevé, heureusement, Jean-Luc Richez, qui est maraîcher à Saint-Jean-du-Falga, est venu retourner la terre avec un tracteur ! On lui doit beaucoup. » La ville de son côté, qui loue la terre au propriétaire et la met à disposition de l'association, s'est chargée d'amener l'eau. Et depuis le jardinage familial, qui occupe près de 25 personnes, a repris vie. Ces jardins sont devenus un lieu de rencontres, entre adhérents, mais aussi avec les voisins du quartier, car tout ce petit monde s'interpelle par-dessus les murets, vient se visiter avec curiosité. « Des fois on ne fait rien, on prend plaisir à bavarder, à se retrouver, à échanger ! » observe Jean-Marc, qui lundi accompagnait des résidents de l'hôpital de jour venus à Cahuzac respirer le printemps et l'odeur de cette terre riche dont il vante tant les qualités. Bientôt une mare va sortir de terre, pour le plaisir d'y entendre les concerts de grenouilles, on va reconstruire un joli cabanon, et bientôt ce sont des ruches qui viendront s'installer à Cahuzac. Elles fertiliseront les fruitiers. C'est ainsi que, petit à petit, la vie reprend racine !


--------------------------------------------------------------------------------

Le chiffre : 25
adhérents > A Grains d'envie. C'est le nombre d'adhérents à Grains d'envie qui travaillent dans les jardins familiaux à Cahuzac. Une bonne participation après trois années d'existence seulement.

« Cette terre est merveilleuse, elle retient juste l'eau qu'il faut ! On vient ici pour jardiner, mais aussi pour le plaisir de bavarder, d'échanger »

Jean-Marc membre de l'association Grains d'envie

  
 Revenir en haut
 
 Contenu Sponsorisé
 
 

 
 
 

 Message Posté le: Aujourd’hui à 21:18 (2016)    Sujet du message: On parle de nous dans la dépéche  

 
 
 
 Revenir en haut
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    grains d'envie Index du Forum -> Revue de presse -> Actualité Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Jungle by Mojy, © 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com