grains d'envie Index du Forum grains d'envie
forum de l'association grains d'envie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
grains d'envie Index du Forum

article souvenir

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    grains d'envie Index du Forum -> Revue de presse -> Actualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Lun 7 Mar - 20:31 (2011)    Sujet du message: article souvenir Répondre en citant  

 
Citation:
Feu vert pour Grains d'envie

 L'association appaméenne a reçu l'aval du conseil municipal pour encadrer les jardins familiaux



Voilà une affaire qui peu à peu prend corps. C'est celle des jardins familiaux. Elle tient à cœur Lucien Quèbre, maire adjoint, qui pousse le dossier, Françoise Matricon l'élue verte de Pamiers, qui ferraille sur la question depuis des années, et même le maire André Trigano, à qui ces carrés verts bien sympathiques ont quelque chose de l'été «36» où les siens fondèrent leur concept de vacances pour tous. Bref, on est en pleine unanimité autour de la carotte, du poireau et de la pomme de terre, pourvu seulement que les doryphores ne s'y mettent pas.
Cette opération a été inscrite dans le cadre de la mise en valeur de l'ancienne zone maraîchère de Cahuzac, et d'une agriculture respectueuse de l'environnement. Elle est inscrite à l'Agenda 21 local, la bible verte qui guide les pas de la ville sur les chemins d'un avenir que tous souhaitent mieux oxygéné.
Ces jardins familiaux donc ont pour vocation de permettre aux Appaméens de cultiver des légumes pour leur propre consommation et non pour la commercialisation, cela dans le respect des principes de l'agriculture biologique. « En prenant exemple sur d'autres communes ayant déjà mis en œuvre des jardins familiaux ou partagés comme Tournefeuille, ou le Luc en Provence (Var), il apparaît nécessaire que les occupants des jardins puissent obtenir un soutien technique en matière de jardinage auprès d'une association qui assure également l'animation des jardins » explique Lucien Quèbre. Il s'agit en fait de l'attribution des parcelles, de la mise en place d'un règlement intérieur, des conseils de jardinage). Le conseil municipal a décidé de confier cette tache à l'acteur privilégié de la commune en la matière, l'association Grain d'Envie, qui intervient dans de nombreux domaines de l'animation autour des questions d'environnement.

Guerre aux pesticides

Un niveau élevé de respect de l'environnement sera demandé aux titulaires des parcelles : éviter les produits phytosanitaires, pesticides et engrais chimiques, pratiquer le tri des déchets dans le jardin, développer le compostage de proximité, planter des essences adaptées au sol et au climat, gérer de façon économe les ressources naturelles (l'eau en particulier).
Bref, la politique environnementale de la ville prend des aspects très concrets. La Pamiers verte pousse. « Et ce n'est pas un gadget » s'est même plu à commenter Michel Teychenné qui par contre lors du dernier conseil municipal avait qualifié de « gadget » l'exonération de TP supplémentaire dans des cas bien particuliers alors même que cette taxe est appelée à disparaître. En revanche et pour rester dans le droit fil de la ligne verte le conseil a voté l'exonération de taxe foncière sur les propriétés non-bâties exploitées selon le mode de production biologique, sur une proposition de Françoise Matricon.
Peu ou prou, la ville a l'intention de consacrer environ un hectare à cette activité, soit qu'elle s'est portée acquéreur, soit qu'elle loue aux propriétaires. On en est au tout début de ce projet : « Grains d'envie encadre une quinzaine de familles. Nous leur mettons à disposition des parcelles de 60 ou 25 m 2, c'est gratuit, il suffit d'adhérer à l'association pour 9 euros par an. L'eau est également fournie gratuitement ! » explique Frédérique Berton, la référante du projet au sein de l'association. Le site en tout est enchanteur : à Cahuzac, c'est un labyrinthe de petits chemins, où coulent des sources, et où s'étend même une bambouseraie. Que la ville puisse administrer ce domaine est une aubaine. Au-delà des jardins, ce petit paradis sera aussi un lieu de promenade exceptionnel.




J'ai retrouvé sur la dépéche ce premier article qui parle de grains d'envie.
l'article original : http://www.ladepeche.fr/article/2009/10/07/689128-Feu-vert-pour-Grains-d-en… 
 

Dernière édition par laurent le Sam 4 Fév - 14:00 (2012); édité 2 fois
 Revenir en haut
 
 Publicité
 
 

 
 
 

 Message Posté le: Lun 7 Mar - 20:31 (2011)    Sujet du message: Publicité  

 
PublicitéSupprimer les publicités ?
 
 
 Revenir en haut
 
 laurent
 Administrateur
 
Hors ligne

 Inscrit le: 09 Oct 2010
 Messages: 773
 

 Message Posté le: Dim 10 Avr - 20:12 (2011)    Sujet du message: article souvenir Répondre en citant  

 
Citation:
La croisade de Grains d'EnVie

ARIEGE : Sauvegarde des plantes menacées par la « mondialisation »


Savez-vous qu'il existe un registre officiel des plantes florales et légumières qui ouvre droit à commercialisation. Il s 'agit du CNIS.
Et qu'en dehors du lui, point de salut, impossible de vendre une variété de pomme de terre, de tomate, de courges, qui n'aurait pas reçu ce précieux sésame. Le problème c'est que cette filière est contrôlée par les grands groupes mondiaux de semences qui font en la matière la pluie et le beau temps. Impossible de vendre quoi que ce soit d'autre qui ne soit pas issu de ce catalogue.
C'est contre cette situation difficilement acceptable que vient de s'élever l'association « Grains d'EnVie », créé voilà quelques mois à Pamiers, et présidée par Jo Bardelmann, un enseignant à la retraite, et délégué local des jardiniers de France (1). Son but est de mettre en oeuvre différentes formes d'action à but pédagogique et de médiation sociale, à partir d'un réseau de sauvegarde des diversités en culture et en élevage. « Au Vernet d'Ariège, un habitant était arrivé il y a longtemps avec des graines de tomates d'Italie, des grosses tomates, très goutteuses, dont les enfants ont gardé les semences!» explique Hélène Guillon-Daveluy, membre de l'association. « C'est un exemple de variétés qu'il faut sauver, et qui ne sont pas inscrites au catalogue officiel, bien entendu.
TRAVAIL EN RESEAU
La nouvelle association travaille en réseau avec d'autres associations départementales qui interviennent dans l'environnement et l'éducation, dont la fédération Rénova à Daumazan, ou Pays de Mirepoix Environnement, les Yeux Ouverts à Pamiers, l'Agence des arbres à l'Herm. Ou bien le groupe régional Graine Midi-Pyrénées, le réseau régional des « Jardins solidaires méditerranéens et enfin le réseau national « Le jardin dans tous ses états » soutenu par la fondation de France.
Potimarons, maïs bicolore des Pyrénées, chardon à cailler le lait, Saponaire, Cardac à Foulon, autant d'espèces que « Grains d'EnVie » veut verser à son fonds, pour éviter qu'elles ne disparaissent. Une première rencontre de jardiniers amateurs de variétés anciennes s'est déroulée le 21 septembre dernier à Saint-Jean de Verges, et tout dernièrement, le 9 février à Pamiers. Chacun est venu avec ses semences, ses plants, comme le président qui a présenté les graines de la « laitue de sa grand mère », une excellente salade, qui n'a pas les honneurs du catalogue officiel, mais qui mérite bien entendu, de survivre à la « mondialisation »...
« Cette dynamique de conservation servira de support à différentes formes d'actions à but pédagogique et de médiation sociale autour du jardin » ajoute Hélène Guillon-Daveluy. A ce titre l'association souhaite animer un jardin, à Pamiers, à destination d'un large public où pourront se rencontrer aussi bien les personnes souffrant d'isolement, recherchant aussi une activité de plein-air ou même les enfants réunis en atelier pédagogique ou les personnes âgées ayant besoin de retrouver une activité. Un lieu de rencontre intergénérations où chacun d'ailleurs pourra apporter son savoir- faire, mais à une condition, tout comme d'ailleurs ceux qui adhérent à l'association et cultivent de leur coté, les plantes anciennes menacées de disparition: que le jardinier respecte l'environnement et travaille dans une optique « bio » même sans label.
J.-Ph. CROS.______

Une action similaire mais de plus grande envergure est conduite par l'association ardéchoise Kokopelli.


 
  
 Revenir en haut
 
 Contenu Sponsorisé
 
 

 
 
 

 Message Posté le: Aujourd’hui à 05:40 (2016)    Sujet du message: article souvenir  

 
 
 
 Revenir en haut
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    grains d'envie Index du Forum -> Revue de presse -> Actualité Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Jungle by Mojy, © 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com